OUTGOING : PARTIR À L’ÉTRANGER

20partenaires
14pays

COORDINATRICE DES RELATIONS INTERNATIONALES

ÉTUDIER À L’ÉTRANGER

Puis-je partir à l'étranger ?

Aujourd’hui, les formations disponibles en échange international sont accessibles :
– en 2ème et 3ème années de Bachelor,
– et en 2ème année de Mastère Professionnel.

 

Pour être éligible à l’échange, vous devez avoir validé :
– soit la 1ère et/ou la 2ème année de Bachelor,
– soit la 1ère année de Mastère Professionnel au sein du Groupe ESPI.

 

Soit 60 ou 120 crédits ECTS validés pour une mobilité en Bachelor.
Soit 240 crédits ECTS validés pour une mobilité en Mastère Professionnel.

Où puis-je partir ?

Le Groupe ESPI a signé des accords de partenariats dans le cadre d’échanges universitaires avec différents établissements partout dans le monde. Effectuer votre mobilité d’études dans l’une de ces universités vous permet de valider des crédits ou d’obtenir un double diplôme de l’Université partenaire. Consultez la liste des partenariats ici.

Puis-je bénéficier d'une bourse ?

Le Groupe ESPI étant bénéficiaire de la charte Erasmus +, des subventions sous forme de bourses versées tous les mois peuvent être accordées aux étudiants effectuant une mobilité d’études d’au moins 90 jours dans les pays indiqués ci-dessous.

Le montant mensuel des bourses varie selon la destination d’accueil :

Danemark, Finlande, Irlande, Islande, Lichtenstein, Luxembourg, Norvège, Royaume-Uni, Suède 550€/mois
Allemagne, Autriche, Belgique, Chypre, Espagne, Grèce, Italie, Malte, Pays bas, Portugal 490€/mois
Bulgarie, Croatie, Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, République de Macédoine du Nord, Pologne, République Tchèque, Roumanie, Slovaquie, Slovénie, Turquie, Serbie 440€/mois

 

Si vous êtes étudiant en situation de handicap, sachez que des aides financières spécifiques peuvent vous être attribuées. Adressez-vous au Bureau des Relations Internationales ([email protected] ) afin d’y souscrire dans le cadre de votre mobilité.

Comment déposer sa candidature ?

1. Complétez, en répondant à chacun des items, le formulaire « Candidature Mobilité Outgoing ».
2. Envoyez le formulaire complété à Ana BARBARIC avant le 1er mars 2022 à l’adresse suivante : [email protected]

 

Téléchargez le formulaire de candidature

 

L’équipe du Bureau des Relations Internationales vous tiendra informé de la destination qui vous aura été
attribuée et des modalités de l’échange par mail et par courrier au plus tard le 31 mars 2022.

Quels sont les critères de sélection ?

Les critères de sélection pris en compte lors de la demande de l’étudiant sont :

  • La motivation
  • La cohérence avec votre projet professionnel
  • Les notes obtenues lors des deux premières années
  • Le comportement relevé pendant la formation
  • Le niveau de langue requis (selon le choix de la destination)
  • L’entretien individuel avec l’équipe du Groupe ESPI
Quand saurai-je si je suis sélectionné(e) ?

L’équipe du Bureau des Relations Internationales vous tient informé de la destination qui vous aura été attribuée.
Vous recevrez les modalités de l’échange par mail au plus tard le 31 mars 2022.

Quels sont les documents utiles ?

Les documents utiles sont téléchargeables ci-dessous :

  • Check-list de la mobilité Outgoing
  • Candidature de mobilité Outgoing
  • Guide de la mobilité Outgoing
  • Attestation de séjour
  • Rapport de fin de mobilité
Santé et assurances

Dans le cadre d’une mobilité européenne, il est impératif de se procurer les assurances suivantes :

  • Une attestation de sécurité sociale française à jour. La cotisation à la sécurité sociale étudiante s’effectue tous les ans via l’ESPI.
    Vous devrez donc remettre votre règlement au service de Gestion, se trouvant au siège, avant de pouvoir valider votre mobilité.
  • La carte européenne d’assurance maladie (CEAM) en cours de validité. Rendez-vous à votre Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM) ou sur ameli.fr pour se la procurer. Celle-ci vous permet de bénéficier des mêmes couvertures sociales que les assurés résidents du pays d’accueil.
  • Dans le cadre d’un voyage hors Europe, nous vous conseillons de souscrire à une assurance privée vous couvrant pour cas de maladie, hospitalisation, grossesse à l’étranger. Les frais médicaux à l’étranger pouvant être très chers, il est plus que recommandé de souscrire à une assurance. La caisse des français de l’étranger (CFE) est un organisme de sécurité sociale qui offre aux français de l’étranger adhérents la même protection sociale qu’en France. L’adhésion à la CFE se fait avant le départ : https://www.cfe.fr/en/
  • L’assurance rapatriement (souvent inclue dans votre contrat de carte bleue) est obligatoire dans le cadre d’un séjour à l’étranger. Elle permet de vous rapatrier en cas d’invalidité ou de décès. Renseignez-vous auprès de votre banque.
  • La responsabilité civile (souvent inclue dans votre contrat de carte bleue, ou dans l’assurance de votre logement). Celle-ci permet de payer les frais encourus notamment dans le cas de blessures à un tiers. Renseignez-vous auprès de votre banque ou votre assureur logement.

STAGE À L’ÉTRANGER

Puis-je effectuer un stage à l'étranger ?

Vous pouvez réaliser un stage à l’étranger, en Europe ou dans le reste du monde, tant que votre stage se fait dans un des métiers de l’immobilier. Toutefois, le Groupe ESPI se réserve le droit de refuser exceptionnellement le stage si les missions confiées ne sont pas en adéquation avec les formations ou si le lieu du stage est considéré comme zone à risques par le ministère des affaires étrangères.

Quelle est la durée d'un stage en mobilité ?

Pour valider votre année de Bachelor, vous devez effectuer minimum 6 mois de stage en fonction de votre classe. Vous êtes libre d’effectuer toute la durée, ou une partie, de votre stage à l’étranger. Si besoin, pour valider une durée de stage suffisante, vous pouvez effectuer un stage en France en complément. Dans tous les cas, une convention de stage au sein d’une même entreprise ne saurait excéder 6 mois de présence effective.

Puis-je bénéficier d'une bourse ?

Le Groupe ESPI étant bénéficiaire de la charte Erasmus +, des subventions sous forme de bourses versées tous les mois peuvent être accordées aux étudiants effectuant un stage à l’étranger d’au moins 60 jours dans les pays indiqués ci-dessous.

Le montant mensuel des bourses varie selon la destination d’accueil :

Danemark, Finlande, Irlande, Islande, Lichtenstein, Luxembourg, Norvège, Royaume-Uni, Suède 520€/mois
Allemagne, Autriche, Belgique, Chypre, Espagne, Grèce, Italie, Malte, Pays bas, Portugal 470€/mois
Ancienne République Yougoslave de Macédoine, Bulgarie, Croatie, Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie,
Pologne, République Tchèque, Roumanie, Slovaquie, Slovénie, Turquie, Serbie
420€/mois

 

Si vous êtes étudiant en situation de handicap, sachez que des aides financières spécifiques peuvent vous être attribuées. Adressez-vous au Bureau des Relations Internationales ([email protected] ) afin d’y souscrire dans le cadre de votre mobilité.

Comment déposer sa candidature pour un stage dans une entreprise à l'étranger ?

1. Complétez, en répondant à la partie qui vous est réservée, le formulaire « Appendix – Contact sheet ».
2. Faire remplir par l’entreprise d’accueil la partie du formulaire qui lui est réservée
3. Envoyez le formulaire complété à Ana BARBARIC à  l’adresse suivante : [email protected]

Quels sont les documents utiles ?

Les documents utiles sont téléchargeables ci-dessous :

  • Appendix – Contact Sheet
  • Guide de la mobilité Outgoing
  • Rapport de fin de mobilité
Santé et assurances

Dans le cadre d’une mobilité européenne, il est impératif de se procurer les assurances suivantes :

  • Une attestation de sécurité sociale française à jour. La cotisation à la sécurité sociale étudiante s’effectue tous les ans via l’ESPI.
    Vous devrez donc remettre votre règlement au service de Gestion, se trouvant au siège, avant de pouvoir valider votre mobilité.
  • La carte européenne d’assurance maladie (CEAM) en cours de validité. Rendez-vous à votre Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM) ou sur ameli.fr pour se la procurer. Celle-ci vous permet de bénéficier des mêmes couvertures sociales que les assurés résidents du pays d’accueil.
  • Dans le cadre d’un voyage hors Europe, nous vous conseillons de souscrire à une assurance privée vous couvrant en cas de maladie, hospitalisation, grossesse à l’étranger. Les frais médicaux à l’étranger pouvant être très chers, il est plus que recommandé de souscrire à une assurance.
  • L’assurance rapatriement (souvent inclue dans votre contrat de carte bleue) est obligatoire dans le cadre d’un séjour à l’étranger. Elle permet de vous rapatrier en cas d’invalidité ou de décès. Renseignez-vous auprès de votre banque.
  • La responsabilité civile (souvent inclue dans votre contrat de carte bleue, ou dans l’assurance de votre logement). Celle-ci permet de payer les frais encourus notamment dans le cas de blessures à un tiers. Renseignez-vous auprès de votre banque ou votre assureur logement.

TÉMOIGNAGES