RECHERCHE | Cathy Zadra-Veil et Benjamin Fragny contribuent à la rédaction de l’ouvrage collectif « L’exemplarité dans l’économie sociale et solidaire »

/ A la une, Actualités, Recherche

L’ ouvrage collectif « L’exemplarité dans l’économie sociale et solidaire, Initiatives inspirantes et modèles novateurs » va bientôt paraître. Cathy Zadra-Veil et Benjamin Fragny, deux enseignants chercheurs au sein du Groupe ESPI, ont contribué à sa rédaction. Leur contribution, « Les living labs à la recherche de l’exemplarité démocratique », porte un regard sur la démocratie participative au sein des living labs qui constituent nos terrains d’étude dans les secteurs de la santé et de l’immobilier.

 

Focus sur le sujet abordé

Les living labs (LL) représentent une forme émergente d’organisation visant l’innovation et portent la promesse d’un dialogue renouvelé entre les citoyens, les autorités publiques et les diverses parties prenantes intervenant sur des projets d’intérêt général. Inspirées à la fois de l’open source et des méthodes d’innovation centrées sur l’utilisateur, ces structures sont à la recherche d’une gouvernance permettant de garantir la co-construction de toutes les parties prenantes et les pratiques démocratiques au cœur de leur projet, tout en assurant légitimité institutionnelle et pérennité économique.

Depuis la mise en avant de ce dispositif par l’Union européenne en 2006, les living labs sont de plus en plus utilisés pour produire de l’innovation sociale. Il s’agit alors d’imaginer des solutions innovantes à des problèmes qui ne sont résolus ni par la sphère publique ni par la sphère privée en incluant usagers et citoyens dans la démarche. L’utilisateur est toujours mis au centre du processus d’innovation dans un contexte réel qui peut être un territoire, rural ou urbain, un établissement de santé ou encore tout simplement le domicile. Le living lab apparaît comme une instance de démocratie participative permettant le partage et l’exercice du pouvoir en renforçant la participation des citoyens à la prise de décision politique. Cela n’en fait pas pour autant automatiquement une organisation démocratique où le gouvernement du collectif est assuré par ce même collectif. Conscients de cette dimension, plusieurs living labs entament une réelle réflexion autour du concept de démocratie et de la manière de prendre en compte dans leur fonctionnement les principes démocratiques.

Ce chapitre rend compte des réflexions de six living labs dans des domaines différents et montre la diversité de leurs pratiques autour d’une même volonté de garantir un certain idéal démocratique.

 

Plus d’infos

Consultez la page dédiée : www.lcdpu.fr